Frivolité

Frivolité ferroviaire

15 décembre 2015

J’ai été bien inspirée de prendre de quoi m’occuper dans le train entre Marseille et la Belgique début décembre… Retard à l’aller, gros retard au retour, avec près de quatre heures trente au total. Pffff… Keep calm & keep tatting, comme dirait l’autre !!

J’entamais le rang quatre et il a bien avancé du coup :

IMG_2477

Ce sont chaque fois les mêmes 2 anneaux suivis d’un arceau, mais je ne vais quand même pas très vite sur ce modèle. Le grand anneau n’est pas pratique à travailler. Il est trop grand, les nœuds coulissent mal (48 nœuds tout de même !) et il est difficile de lier le tout petit à la base, qui lui est trop petit pour pouvoir passer facilement le crochet dedans.

Il faudra que je prenne le temps de mettre tous ces anneaux bien en place avant de les fixer à plat. Ils ont tendance à se tordre pour le moment.

bordure

Je le dis à chaque fois, la frivolité est vraiment l’ouvrage idéal en voyage, juste les navettes et le napperon en cours plier en quatre, ça tient dans la poche, et on ne risque pas de perdre une maille si on doit tout ranger tout à coup.

(Modèle toujours tiré du livre Exquise Frivolité aux Editions de Saxe)

Only registered users can comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.